Skeeze- Peter Mayle-wine-Pixabay
Plaisir de Lire

Lecteur-Voyageur Vin et Gastronomie : Peter Mayle, « Château-l’Arnaque »

18 mai 2018

Cet article s’inscrit dans le défi d’écriture « La Maison Compostelle d’Estelle l’Oiseau. » 

 

« En regardant autour de lui, Sam apercevait des serviettes déjà rentrées dans les cols de chemise tandis qu’on étudiait le menu et qu’entre deux gorgées de vin du pays bien frais on comparait les mérites d’un gigot de lotte et ceux d’une daurade grillée. Un déjeuner est en effet une affaire sérieuse. » (Peter Mayle, « Château-l’Arnaque »)

 

À lire pour mieux comprendre cet article :

 

  1. Vous pouvez lire l’article qui présente le livre « Château-l’Arnaque » de Peter Mayle qu’Adrien a généreusement accepté de publier de ma part sur son blog « Un Strasbourgeois dans les Vignes » – blog où il est bon de se balader, si vous aimez le vin !
  2. D’autre part, lisez l’article « Lecteur-Voyageur : Les principes du Tourisme Littéraire. »

 

 Le livre en question :

« Château-l’Arnaque », Peter Mayle 

 

Ce livre n’existe qu’en version papier.

 

Sur la route de Peter Mayle : Ce que je vous propose

Il existe des voyages organisés sur les routes des vins etc. Certains livres touristiques vous proposent des visites à la carte…  Dans cet article, vous découvrirez un itinéraire reconstitué à partir du roman de Peter Mayle  «Château-l’Arnaque » pour voyager entre terroir français et littérature.

Le tourisme littéraire avec Peter Mayle :

Au cours de votre voyage, vous lirez « Château -l’Arnaque » de Peter Mayle, vous visiterez les lieux du roman et dégusterez de bons petits plats bien accompagnés de leurs vins car l’auteur met en scène la cuisine française de manière alléchante et connaît de bonnes adresses !

Pour écrire ce roman, Peter Mayle s’est fait conseiller par Anthony Barton, du Château Léoville Barton pour le choix des vins figurant dans l’intrigue, qui accompagnent les plats et le suspense. Il semble donc que ce roman soit aussi un bon guide !

Tant que vous y êtes découvrez, apprennez : le vin se raconte en se sirotant.

Alors, pourquoi ne pas concrétiser votre lecture par un séjour sur la route des vins en réservant réellement un bon week-end à Paris, Bordeaux, Marseille, ou les trois ?

Le premier préparatif de votre voyage est bien entendu d’acheter le livre. Rendez-vous donc chez votre libraire ou achetez-le ici. 

Ce que je vous propose, si vous décidez de faire ce voyage, c’est de vous promettre de lire ce livre jusqu’au bout – pour ceux qui aiment les défis de lecture. Pour les autres, ceux qui aiment leur liberté et tiennent à leur plaisir avant tout, vous pouvez arrêter la lecture si vous le décidez, car rien n’est pire qu’une obligation lorsqu’on est en vacances ! Bref, vous faites ce que vous voulez, tant que Vous décidez de votre sort.

Ne faites pas la route tout seul – que ce soit pour lire ou pour partir en chemin : vous pouvez partager vos expériences avec le groupe Des Familles et des Livres dans les commentaires ci-dessous.

J’ai découpé le livre en petites parties selon l’itinéraire de voyage et le récit, de manière « digeste », c’est-à-dire pour que vous puissiez réaliser votre part de lecture et suivre le fil de votre voyage littéraire et touristique.

Choisissez à l’avance une ou deux heures de tranquillité par jour pour lire, soit pendant le trajet si c’est possible, ou alors dans un endroit confortable de votre choix, la terrasse d’un café, le bord de Seine, de plage… ou votre chambre d’hôtel, voire au bar d’un restaurant.

Pour en savoir plus lisez les principes du tourisme littéraire

 

C’est Parti ! Itinéraire du Lecteur-Voyageur : Sur la Route de Peter Mayle, « Château-l’Arnaque »

 J -1 de Lecture-Voyage, Vin et Gastronomie -Peter Mayle :

La veille de votre départ, lorsque vous le souhaitez ou au minimum une heure avant le coucher environ (pour avoir le temps de lire et de papoter/débattre, durée de lecture moins d’une heure) : installez-vous confortablement et lisez les chapitres 1 à 3 inclus, soit p.1 à 36.

Installation pour votre lecture seule ou accompagnée : Je vous proposerais bien d’ouvrir une bouteille de Batard Montrachet pour l’occasion, si vous êtes prêt à débourser deux à trois cents euros pour les premiers prix… mais comme d’habitude vous êtes libre de choisir un vin blanc, pourquoi pas un bourgogne, et pourquoi pas un côte de Beaune, pour rester dans le même terroir. Mais après tout, choisissez surtout celui que vous préférez ! Et pour les plus jeunes, désolée, un jus de pomme ou de raisin blanc de bonne qualité dans un beau verre glacé les ravira – c’est beaucoup mieux que rien du tout, surtout servi avec amour ! Installez-vous tous ensemble (ou seul) confortablement et choisissez un « liseur » ou lisez à tour de rôle.

Jour 1 de Lecture-Voyage, Vin et  Gastronomie – Peter Mayle : Paris

Lisez les chapitres 4 à 7 inclus : p. 37 à 78, temps de lecture une heure.

“… Sam fut une nouvelle fois frappé par les superbes proportions qu’avait imposées Haussmann au milieu du XIXème siècle: la généreuse largeur des artères principales, les immeubles à taille humaine, les petits squares imprévisibles. Et puis un peu plus bas il y avait la Seine et l’élégante envolée de ses ponts, le foisonnement des arbres qui la bordaient , les longues et majestueuses perspectives. Tout concourait à faire de Paris  une des villes du monde où l’on aime se promener.” (Peter Mayle, “Château-l’Arnaque”, p. 66) 

 

Sam (vous devriez l’avoir rencontré hier) prend le départ depuis Los Angeles, mais vous n’êtes bien entendu pas obligé de partir de Californie. Depuis n’importe où suffira !

Soit lisez pendant votre trajet si possible, ou si vous êtes sur place, rendez-vous dans un bistrot pour un bon petit déjeuner à la française et une bonne heure de lecture – à lire à haute voix si vous êtes à plusieurs (ça ne dérangera pas plus que les conversations habituelles, voire même vous aurez du succès 😉) :

Rendez-vous ensuite dans le quartier du Louvre. Si vous prenez le Métro, sortez à la station « Palais Royal Musée du Louvre » (Ligne 1). Ensuite, baladez-vous de préférence à pied dans Paris. 

Pour voir le plan du Métro de Paris cliquez ici.

Arrivez entre 9 et 10 heures du matin (le Louvre ouvre à partir de 9 heures – Attention, le Louvre est fermé le mardi !) Prenez la matinée pour visiter une partie du Louvre.

Rendez-vous sur google map ou  autre pour voir le plan de Paris en entrant les noms ci-dessous.

Lorsque vous quittez le Louvre par la Pyramide, placez-vous sous l’Arc de Triomphe du Carrousel et regardez en direction des Champs-Elysées. Vous devriez voir de là « l’extraordinaire perspective des Champs-Elysées jusqu’à l’Arc de Triomphe [de l’Étoile]. » Et même l’Arche de la Défense. Les trois sont dans le même axe.

Puis descente du Jardin des Tuileries, pique-nique sur les Quais de Seine au bord de l’eau, ou sinon, trouvez un petit bistrot et mangez en intérieur – s’il pleuvait…

Baladez-vous un peu sur les Quais de Seine et ensuite l’itinéraire du roman continue en remontant un peu au nord – prenez par exemple la Rue de Castiglione jusqu’à la place Vendôme, pendant votre « petit tour » profitez-en pour repérer Charvet (28 Place Vendôme, 75001 Paris, France).

Rien ne vous oblige à vous y attarder. Remontez ensuite le jardin des Tuileries et prenez l’Avenue du Général Lemonnier en direction de la Seine pour traverser le Pont Royal. Continuez tout droit, rue du Bas et ensuite remontez un peu en contresens – Rue Montalembert. Au numéro 3, vous trouverez l’Hôtel Montalembert.

Après ce petit crochet, reprenez la rue du Bac en vous éloignant de la Seine jusqu’au Boulevard Saint-Germain. Jetez un coup d’œil aux immeubles haussmanniens (ils vous parlent sans doute maintenant).  Descendez vers l’est et prenez la Rue de Grenelle vers le Sud jusqu’à la Rue de Sèvre. Vous trouverez en soirée, “La Cigale Récamier” ou Le Récamier (4, Rue Récamier, 75007 Paris) où vous pourrez déguster un délicieux menu – par exemple : tentez un chablis accompagné de côtelettes d’agneau « toutes simples, mais roses et cuites à la perfection » (p. 75), et comme dessert un soufflé au caramel (p.77). La balade de l’après-midi vous aura sans doute ouvert l’appétit. Il faut peut-être réserver. Et si vous voulez aller voir ailleurs, les environs regorgent de restaurants.

Restez autant de temps que vous le souhaitez à Paris, et enfin préparez votre dernière nuit et votre départ le lendemain matin pour Bordeaux.

Jour 3 de Lecture-Voyage, Vin et Gastronomie – Peter Mayle : Bordeaux          

Lisez du chapitre 8 au chapitre 10 inclus, soit de la page 78 à 107.

Avant votre départ : réservez un hôtel qui vous permettra de visiter le « Vieux Bordeaux » aussi appelé le centre historique. (Pour plus d’information visitez l’office du Tourisme de Bordeaux)

Au matin (par exemple), partez pour Bordeaux.

En train, en voiture, en avion (Sam choisit l’avion) – comme vous préférez et trouvez un moment pour lire. L’idéal serait de le faire pendant le trajet. Mais si vous êtes en voiture et que vous avez pris un jour ou deux de repos à Paris, vous pouvez aussi  lire la veille au soir.  Le but est d’avoir lu avant d’arriver à Bordeaux, ou bien au tout début de votre arrivée. Ceux qui n’aiment pas être pressés seront tout aussi bien assis devant un bon petit plat pour lire tranquillement avant de débuter les visites.

Par exemple :

Dans le centre historique de Bordeaux, essayez de trouver un restaurant qui propose des produits du terroir – style « petit restaurant (…) [où] la cuisine est bonne et la carte des vins aussi. » Commandez – pourquoi pas, un Lynch-Bages 85 (ou en tout cas un Pauillac) accompagné d’un magret de canard mi-cuit. « Et peut-être quelques huîtres pour commencer, avec une autre coupe de champagne », si vous en avez pris une en apéritif.

Voici quelques exemples de restaurants qui ne figurent pas dans le livre et que j’ai trouvés pour vous : « L’Autre Petit Bois » – 12, Place du Parlement ; « Voilà ! Bistrot de terroir » – 36, Rue Parlement Saint-Pierre. Vous en trouverez aussi d’autres en vous promenant.

Ensuite baladez-vous dans les rues du vieux Bordeaux (Vous trouverez ici quelques itinéraires) et reposez-vous face à la Garonne.

Reposez-vous à votre hôtel (et pour les retardataires, reprenez votre lecture p.94 – jusqu’à la page 107).

Jour 4 de Lecture-Voyage, Vin et Gastronomie – Peter Mayle : Les vignobles du Médoc

Lisez p.94 à 107 avant si ce n’est déjà fait.

Prenez la Route des vignobles du Médoc et visitez ceux qui vous intéressent. Sans oublier une petite dégustation de vins !

 «  La route choisie par Sophie traversait une campagne de plaines impeccablement soignées, où des vignes plantées au cordeau s’allongeaient jusqu’à l’horizon. Des châteaux sur leur droite, des châteaux sur leur gauche : Leoville-Barton, Latour, Pichon-Lalande, Lynch-Bages, Pontet-Canet. Sam avait l’impression de rouler sur une carte de vins d’exception. » (Peter Mayle, “Château-l’Arnaque”, p.95)

Le soir, logez où bon vous semble (retournez dans votre hôtel, où essayez-en un dans les vignobles), mais trouvez un restaurant et goûtez à l’« effet magique » rognons et un pomerol (p. 103). D’après Peter Mayle, qui est anglais,  même les plus réticents tels que les Américains s’y convertissent. Alors si ce n’est déjà fait, pourquoi pas vous. Et n’oubliez pas que c’est pas mal d’avoir le roman pour guide dans votre périple, car « comment choisir un vin pour accompagner un plat que vous n’avez jamais goûté ». Ou alors, avoir des idées de vins dont vous n’avez pas encore connaissance ? Voilà, vous devenez vous aussi un véritable « aventurier » de la littérature et « de la gastronomie » (p .98) !

Jour 5 de Lecture-Voyage, Vin et Gastronomie – Peter Mayle : Marseille

Lisez du chapitre 11 jusqu’au chapitre 15 inclus, soit de la page 107 à 159.

Au matin, partez de Bordeaux pour Marseille… Je dis toujours au matin, mais bien entendu partez et arrivez quand vous le souhaitez – ou le pouvez selon votre transport. Je vous suggère de prendre une journée pour faire le trajet si vous le faites en voiture. En avion, c’est plus rapide. Mais considérons que vous débutez une nouvelle journée, frais et dispos à Marseille.

Donc, lorsque vous serez bien arrivé à Marseille… Au matin, rendez-vous dans le quartier du Vieux-Port et après vous être un peu baladé, visitez le Palais du Pharo – « Le plus spectaculaire éléphant blanc de la côte » (p. 134), demeure d’un seul homme, richissime, dans le roman, qui est en réalité… un centre de congrès. Poussez une pointe jusque-là et ouvrez-en les portes juste par curiosité, vous pourrez imaginer qu’il n’appartient qu’à vous lorsque vous regardez la mer depuis votre chambre. Son adresse :  58 Boulevard Charles Livon, 13007 Marseille, France (téléphone : 0033 04/ 91 14 64 95). Juste pour le fun, date de construction : 1858.  Et si vous souhaitez passer une nuit à proximité, pensez au  « New Hotel Of Marseille », un  hôtel avec piscine et qui accorde une attention particulière à l’art (71 Boulevard Charles Livon, 13007 Marseille, France ;  +33 4 91 31 53 15).

Une fois remis de vos émotions du Pharo, dirigez-vous vers le point d’embarcation pour l’île d’If (Embarcadère Frioul If, 1 Quai de la Fraternité, 13001 Marseille, France – téléphone : +33 6 03 06 25 26). L’embarcadère se trouve sur le Vieux-Port de Marseille, non loin du Pharo.

Montez à bord du bateau, et visitez le Château d’If… Ceux qui ont lu « le Comte de Monte-Cristo » d’Alexandre Dumas auront d’autres chimères qui leur rendront visite pendant ce voyage…

 

Si avez n’avez pas envie de vous presser, vous pouvez étaler ces visites sur deux journées.

 

S’il vous reste du temps, vous pouvez vous balader en ville, il y a de nombreuses choses à faire ne fût-ce qu’autour du Vieux-Port (cliquez ici pour accéder à l’office du tourisme de Marseille) ce qui vous permet de vous déplacer à pied. Visitez par exemple « Notre-Dame-de-la-Garde, la basilique qui domine Marseille », surnommée aussi « La Bonne Mère ». Ça vous servira pour plus tard (p. 200, mais nous n’y sommes pas encore dans la lecture).

Et lorsque vous aurez envie de passer à table, trouvez-vous un bon petit resto qui propose « le poisson local, le vin blanc de cassis et une vue imprenable du coucher de soleil sur le Vieux-Port ». Sans oublier que selon les Marseillais c’est « pour les restaurants de Marseille que Dieu avait créé le poisson. »

Le Roman ne cite pas de nom, mais vous trouverez par exemple :

Jour 6 de Lecture-Voyage, Vin et Gastronomie – Peter Mayle : Cassis

Lisez les chapitres 16 à 19 inclus, p. 160 à 207

Rendez-vous à Cassis !

Passez par la route des Calanques et profitez du lever du jour.

La route fait une bonne trentaine de kilomètres.

Attention partez de bonne heure pour éviter les embouteillages (cette fois-ci je vous propose vraiment de partir tôt le matin).

À moins que vous ne décidiez de faire la route à pied ! Le GR 51 vous y emmènera. (Pour avoir l’avis de Germain, du blog Travel Make People sur ce chemin cliquez ici)

Promenez-vous dans la petite ville à pied, plutôt le matin, car l’après-midi, c’est sieste, devant la plage et la mer. Après… évidemment une pause repas bien méritée, surtout si vous avez fait la route à pied… choisissez pourquoi pas « un blanc bien sec de cassis pour accompagner le loup de mer » (p.190).

J’ai testé ce restaurant avec vue sur mer lors d’un voyage et j’en garde un très bon souvenir :

Mais vous en trouverez  sûrement bien d’autres …

Jour 7 de Lecture-Voyage, vin et Gastronomie – Peter Mayle : Rognes et petits villages de Provence

Lisez les chapitres 20 à 24 inclus, soit de la page 209 à 251

Quittez Cassis (ou Marseille, selon que vous avez fait l’aller-retour Cassis-Marseille dans la journée ou non et l’endroit où vous avez dormi) et remontez vers le Nord jusqu’à cette petite ville du Lubéron nommée Rognes.  Profitez du calme de la campagne en faisant la route en voiture.

« Sa dernière visite datait déjà et il fut frappé de constater combien la campagne était déserte et tranquille après les foules et le tumulte dont il avait l’habitude à Marseille, et combien la nuit était noire. Il traversa les villages de Cadenet et de Lourmarin, tous deux profondément endormis, et s’engagea sur l’étroite route en lacets qui, par la montagne, les conduirait sur le versant nord du Luberon. Les pentes raides et rocheuses borderaient de si près le côté gauche de la chaussée qu’on avait l’impression de rouler dans un tunnel tortueux aux parois dentelées. Loin, de tout, ce n’était certainement pas l’endroit où tomber en panne. » (Peter Mayle,”Château-l’Arnaque”, p. 236).

Profitez de cette dernière journée pour lambiner dans les petites rues tranquilles aux parfums de Provence. Visitez et goûtez à tout ce qu’il vous plait.

Il y a notamment d’autres petites villes et villages à visiter à proximité de Rognes, par exemple : Ansouis, Aix-En-Provence, Ménerbes, Lacoste. Et des monuments ou attractions comme : le Château de Lourmarin, Le musée extraordinaire de Georges Mazoyer.

 

Récapitulatif

Étapes de lecture :

Jour 1 : chapitres 1 à 3 inclus, soit p. 1 à 36

Jour 2 : Chapitres 4 à 7 inclus : p. 37 à 78

Jour 3 : Chapitre 8 à 10 inclus, soit de la page 78 à 107.

Ajoutez un Jour 4 si vous le souhaitez: p. 94 à 107.

Jour 5 : Chapitre 11 jusqu’au chapitre 15 inclus, soit de la page 107 à 159

Jour 6 : Lisez les chapitres 16 à 19 inclus, p. 160 à 207

Jour 7 : Lisez les chapitres 20 à 24 inclus, soit de la page 209 à 251

Voilà, vous êtes capable de lire un livre en 6 ou 7 jours facilement (et le dimanche, à ce qu’il paraît, c’est repos !)

 

N’oubliez pas que vous êtes libre de voyager comme bon vous semble, vous pouvez suivre les étapes de la Lecture-Voyage soit :

  • En lisant le livre uniquement en suivant les étapes
  • En voyageant uniquement, sans lire
  • En lisant et en voyageant. En faisant tout le voyage ou des parties seulement et en y ajoutant ce que vous souhaitez.

Ce périple s’accorde ainsi à tous les budgets, puisque lire simplement le livre est déjà un voyage, une expérience.

Alors quoi que vous choisissiez de faire, quel que soit le chemin que vous décidiez de prendre entre lecture et voyage, je vous souhaite bonne route et de belles découvertes !

Et félicitations à ceux qui auront lu le livre en une semaine et pour les autres, pas de soucis puisque l’important dans la lecture (comme dans la gastronomie et le vin) est de goûter aux choses comme il nous plait !

Alors bon vent et à bientôt 😉

 

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou questions juste en-dessous de cet article.

Pour en savoir plus sur les méthodes de lectures en voyage lisez aussi le guide « La Bibliothèque des gens Heureux-Partie 1 : La Bibliothèque Geek. » Vous pouvez le télécharger gratuitement dans la boîte arc-en-ciel ci-dessous.

 

Merci à Mike Roy, du groupe Facebook « Accro aux livres »,

pour m’avoir proposé cette lecture dans ma recherche

de romans qui mettent en appétit.

N’oubliez pas de ne pas abuser des bons vins, pour ce qui est de les boire en littérature en revanche, c’est sans modération !

Crédit Photo: Skeeze, Pixabay

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 14
    Partages

Only registered users can comment.

  1. Hey, cet article arrive juste dans le bon timing, je vais à Paris très prochainement et je serai ravie de suivre l’itinéraire conseillé… une autre manière de découvrir les lieux… Merci Delphine pour cette lecture fort sympathique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *