Mes 6 Meilleures Tactiques pour appliquer mes Bonnes Résolutions
Personnel

Mes 9 meilleures tactiques pour appliquer mes bonnes résolutions

22 décembre 2017

Pour celles et ceux qui n’ont pas envie de faire leur bilan personnel mais qui ne sont pas contre quelques tactiques pour mettre en action leurs bonnes résolutions, lisez simplement cet article.

Pour celles et ceux qui ont envie d’aller plus loin, qui souhaitent mieux se connaître et réaliser un autoportrait de leur manière de tenir leurs bonnes résolutions pour être plus “performant”, utilisez les articles :

1. Comment tenez-vous vos bonnes résolutions?

2. Votre itinéraire de teneuse-teneur de bonnes résolutions.

Ensuite, en lisant cet article, vous pourrez ajouter vos tactiques personnelles, celles qui ont fait leurs preuves pour améliorer votre quotidien.

Petit guide d’analyse des vos meilleures tactiques

Cette fois, il ne s’agit plus de faire votre autoportrait concernant votre itinéraire de teneuse-teneur de bonnes résolutions. Nous voulons identifier vos meilleurs techniques de mise en action de vos souhaits.

Pour cela, relisez votre portrait et vos réponses au test itinéraire de teneuse-teneur de bonnes résolutions, et identifiez vos manières de mettre en action vos bonnes résolutions pour sélectionner au moins 5 tactiques qui fonctionnent pour vous. Voyez aussi la correspondance entre vos aspirations profondes, essentielles et vos bonnes résolutions.

Voici l’analyse que j’ai tirée de mon enquête personnelle. J’espère que vous y trouverez des moyens supplémentaires pour soutenir vos actions résolues.

Mes 9 meilleures tactiques pour appliquer mes bonnes résolutions

Tactique 1. Choisir mes 2 ou 3 bonnes résolutions essentielles

Choisir ses Bonnes Résolutions Essentielles« Rentrer dans le bikini de Kate Moss pour l’été », « participer à la propagande anti-tabac en entamant une grève de la cigarette », « courir plus vite que ma grand-mère » … J’ai toujours pris les « bonnes résolutions » amies du champagne de fêtes de fin d’année à la légère. En fait, c’était plus un jeu qu’un réel défi. Bien que ça donne des idées !

Mais, pendant l’année – la tête froide, si je prends une résolution, je m’y attarde beaucoup plus sérieusement.

Et comme ça prend du temps et de l’énergie, je me centre seulement sur l’essentiel, les résolutions vitales (pour moi) !

Alors comment fait-on pour mettre de l’ordre dans ses bonnes résolutions ? Voici une de mes tactiques :

Tactique 2. Me laisser guider par mon enthousiasme, pas par les autres

Enthousiasme

Avoir le feu sacré, ça vous dit ? Je crois qu’au fond, nous aimerions tous l’avoir. Je crois aussi qu’il passe par chacun de nous. Mais voilà, il crépite tout doucement, tout bas, et dans le brouhaha de toutes les bonnes recommandations, des bonnes résolutions ambiantes, et tout ce qu’on veut nous vendre, ou nous faire faire, il est difficile de s’entendre soi-même.

Pourtant, un peu de calme, ou un évènement particulier et hop ! Vous avez la pêche, vous avez envie de tout retrouver, vous êtes capable de soulever des montagnes, plus rien ne vous semble impossible, vous avez une révélation, une conviction : « c’est ça qu’il faut que vous fassiez en rien d’autre », et oui ça marchera, et si ça ne marche pas, tant pis, vous ne pouvez pas faire autrement que de tenter le coup, car ou sinon, vous rateriez votre vie !

Ça s’appelle aussi l’enthousiasme. L’enthousiasme, étymologiquement, c’est “le souffle de Dieu”. C’est une puissance extraordinaire pour vous porter là où vous voulez aller.

Alors, sortez la grand-voile, et en avant : oui, c’est sans doute une vraie bonne résolution essentielle pour vous !

Pour ma part, je n’ai que deux bonnes résolutions essentielles : ma profession autour de l’écriture (sociologie et littérature) et ma famille. Toutes deux sont liées intimement à mon épanouissement personnel.

Tactique 3. Faire le tri dans mes bonnes résolutions

 

En relisant mes réponses à “ Itinéraire d’une teneuse/un teneur de bonnes résolutions” et en m’analysant, j’ai remarqué différents types de bonnes résolutions, et que certaines y ressemblent mais n’en sont pas !

La Vraie Bonne Résolution

Les vraies bonnes résolutions essentielles à votre vie : sont celles que vous – et vous seul, voulez vraiment ! Vous ne devriez en avoir que deux ou trois. Le truc : Si on vous présentait votre bonne résolution en mariage, vous diriez tout de suite pour le meilleur et pour le pire : « oui, je le veux ! »

 

La Fausse Bonne RésolutionLes fausses bonnes résolutions : ce sont les résolutions à la mode, celles que tout le monde répète. Celles qu’on vous propose. Et celles qui ont tout d’une bonne résolution, mais qui font en fait partie de vos obligations. Ce sont celles qui font rouler la mécanique, et non celles qui la font évoluer : comme prendre soin de sa santé, ne pas boire trop d’alcool, faire du sport, dormir 8 heures par nuit. Ce sont les injonctions de base. Alors évidement, elles sont difficiles à tenir ! Puisqu’en réalité, nous ne les voulons pas vraiment : je n’ai jamais entendu quelqu’un dire qu’il avait le feu sacré pour arrêter de fumer, ni qu’il se vouait au sens de sa vie en mangeant une salade de carottes tous les midis.

Enfin, pas directement, car il y a un truc :

Ces « bonnes résolutions » ne sont fausses que si vous les réalisez pour elles seules. Si vous les mettez au service de votre bonne résolution essentielle du moment, alors elle devient une bonne résolution de second plan !

La Bonne Résolution Moyen

 

 

Les bonnes résolutions de second plan : ce sont les résolutions qui vous donnent les moyens d’atteindre votre but essentiel.

– Par exemple :

Je n’ai aucun intérêt pour le rangement domestique ! Mais, au quotidien, je souhaite avoir du temps, de l’énergie et de la bonne humeur pour écrire, m’occuper de mes enfants et être avec mon chéri. Donc l’une de mes bonnes résolutions de second plan, est de simplifier au maximum ma maison, tous ses objets, ses activités, sa gestion, son économie, afin que je puisse réaliser mes deux objectifs numéro 1 !

Je transfère ainsi mon enthousiasme « écriture/famille » sur cette bonne résolution-obligation «rangement et simplification. »

C’est pourquoi, l’une de mes résolutions est aussi de laisser tomber le ménage quand c’est le moment, pour donner la priorité à mon travail ou à ma famille.

– Autre exemple :

Il y a deux ans: je souhaite poursuivre mes recherches sociologiques et écrire, je déménage aux Etats-Unis, j’ai un troisième enfant, j’ai besoin de retrouver des modes de garde et de participer à leur payement avec mon conjoint pour pouvoir continuer à travailler. Mais je dois travailler pour payer nounou et école. C’est le serpent qui se mord la queue.

Malheureusement, je ne trouve pas de poste de recherche et d’enseignement aux Etats-Unis, et je prends la résolution de répondre positivement à une offre pour donner des cours de Français à des enfants.

Je l’ai fait de mon mieux, en y insufflant mon enthousiasme essentiel : et devinez quoi ? J’en ai retiré bien plus que ce que j’en attendais. J’ai pu partager mon amour de la littérature francophone et même de la sociologie avec de jeunes anglophones. Et moi aussi, j’ai appris beaucoup de choses utiles à mes projets de recherche et d’écriture.

Pendant tout ce temps, je n’ai pas perdu de vue mon but essentiel de recherche, d’enseignement et d’écriture. Mais ce travail m’a permis d’avoir des modes de garde et de libérer du temps pour continuer à écrire, et chercher des projets – que je n’ai pas encore trouvé! …Je ne lâche rien.

Ne lâchez rien

Vous aussi, sachez reconnaître les différentes “bonnes résolutions”, et ne lâchez pas votre essentiel.

Au fait, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a des bonnes résolutions en terme positifs «  je veux faire… », et des bonnes résolutions en terme négatif « je ne veux plus faire… » Et ça change la manière d’en mesurer les résultats dans le temps. J’en parlerai dans un prochain article.

 

Tactique 4. M’entourer de ceux qui me portent vers mon but

La Force de l'Alliance

Il y a ceux qui vous supporterons et ceux qui vous démotiveront.

Ceux qui veulent vous empêcher d’agir  ne le font pas contre vous. C’est qu’ils ne ressentent pas votre petite flamme, ils ne sont pas certains que ça fonctionnera, et ça n’a rien de vital pour eux. « Pour votre bien », ils voudront vous faire suivre les chemins que tout le monde suit : c’est plus sûr!

Or, ce n’est pas parce que vous agissez différemment de la majorité que vous échouerez et que vous serez perçu comme un « loser ». Bien au contraire, vous ferez peut-être même des choses que beaucoup ne se sont pas permis de faire, et qu’en secret ils auraient aimé réaliser. Même si vous échouez, ils auront un certain respect du courage que vous avez eu.

Dans mon expérience, je ne parle plus de mon projet aux personnes qui ne le comprennent pas, mais je continue à prendre ce qu’ils ont à m’offrir et qui m’aide pour des résolutions de second plan… et donc, indirectement, celles qui me sont essentielles !

Pour ce qui est des personnes qui vous comprennent, voire qui ont déjà relevé votre défi, ou même qui tiennent d’autres résolutions : les côtoyer vous supportera grandement. Ils partageront leurs astuces, vous donneront une image confiante de vous-même, et vous permettront de transformer votre bonne résolution en une manière d’être et de faire. Un jour – je vous le souhaite, vous ferez partie de ces personnes qui réussissent.

Tactique 5. Décrire clairement ma résolution

Décrire Clairement ma Bonne Résolution

Dans mon cas: deux bonnes résolutions essentielles. Oui, mais “Travail-famille”, c’est très vague. Or, je sais exactement ce que je veux : je me suis débrouillée pour apprendre et faire le métier que je voulais faire et je souhaite continuer à écrire pour mes recherches sociologiques et pour mes projets littéraires, en tant que professionnelle, c’est-à-dire dans un cadre qui me permette de transmettre mon travail en répondant à aux demandes et d’en vivre. Pour ma famille, je souhaite que nous ayons une vie assez simple et épurée que pour nous permettre à chacun de se construire comme il le souhaite et que nous ayons le temps et les conditions nécessaires pour être heureux ensemble.

Je vous conseille de décrire clairement vos bonnes résolutions essentielles, en quelques lignes, par écrit !

Tactique 6. Faire place à l’action et agir !

Faire place à l'action et agir

Se lancer dans une bonne « résolution », ça veut dire « être résolu » à faire quelque chose, être déterminé, prêt à agir, « avoir pris une décision, un parti pour nous mener à un résultat » (Cntrl.fr)

Lorsque j’ai commencé à écrire tous les jours pour ma Thèse de Doctorat, j’ai dû adapter mon quotidien, ma famille, mes habitudes, sacrifier certaines choses pour me permettre d’atteindre mon but essentiel.

Dans ma Thèse, j’étudie des parents qui gèrent l’obésité ou le diabète de type I de leur enfant. Des mères et des pères décrivent en détails les petits changements qu’ils ont établis dans leurs journées pour parvenir à atteindre leur résolution de soigner leur enfant.

Faire de la place pour de nouvelles actions, est une des conditions du changement.

Prendre le temps de réfléchir aux conditions qui sont nécessaires à vos nouvelles actions vous aidera beaucoup à les tenir sur le long terme. Vous pouvez aussi faire une petite liste par écrit de ce que vous souhaitez faire dans une journée de 24 heures.

A titre d’exemple, voici mon tableau :

image

Tactiques 7, 8 et 9. Autres Astuces pour appliquer mes bonnes résolutions

 

Astuces pour appliquer les Bonnes Résolutions

Il vaut mieux prendre qu’attendre !

Virginia Wolf qui parle d’ “Une chambre à soi” et de la question de l’argent pour qu’une femme de son époque s’offre les conditions de l’écriture ; George Sand qui a quitté son premier couple et son statut de femme mariée pour écrire à Paris ; Mary Higgins Clark qui, veuve, vend ses colliers pour pouvoir rédiger ses romans. Toutes ont eu besoin à un moment ou un autre de se donner les conditions de réalisation de leur résolution essentielle.

C’est vous qui êtes aux commandes. N’attendez rien de la vie, allez au-devant des choses. Vous voulez quelque chose? Faites le premier pas, et le deuxième, et les autres.

Soyez prêt à recevoir

« Aide-toi et le ciel t’aidera. » Aussi régulièrement que les trains passent, la vie vous apportera tout de même de belles occasions qui vous porterons vers votre but. Donc, gardez l’œil ouvert sur le monde : guettez les trains. Une fois que vous êtes en mode « je veux réaliser ceci… », vous vous apercevrez que les occasions de le faire se multiplient autour de vous. Elles existaient déjà avant, mais vous n’y prêtiez pas attention.

Tout est là jeune femme vieille femme

Si vous ne les connaissez pas encore, vous découvrirez ci-dessus, la jeune femme et la vieille femme. Nous voyons ce que nous cherchons. Nous passons à côté des choses dont nous n’avons pas conscience.

Décrivez au mieux votre projet et les moyens d’y parvenir. C’est une tactique efficace pour nous rendre compte de ce que nous avons  à notre disposition.

Transformez vos bonnes résolutions en bonnes habitudes

Si vous avez fait de la place pour vos nouvelles actions – ce que vous devriez avoir envie de faire si elles sont enthousiasmantes, et que vous leur offrez un horaire précis rien que pour elles, identique tous les jours… Les deux premiers jours seront difficiles, et puis, tout se mettra en place et se fera beaucoup plus facilement que vous ne l’imaginiez. C’est pour ça que j’écris tous les jours !

J’espère qu’aujourd’hui vous prendrez de vraies bonnes résolutions qui vous porteront là où vous souhaitez aller, et que vous aurez pris en main les tactiques d’action qui fonctionnent pour vous.

Si vous avez cet article vous a plu, cliquez sur “j’aime” et partagez-le.

Je vous retrouve bientôt pour le dernier article de la série concernant cette fois ma meilleure astuce pour appliquer des bonnes résolutions… en famille.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *